La propreté la nuit, un long chemin?

Publié le par Carine P

Coucou

J'avais envie de vous parler propreté et plus précisément pour la nuit. Parce ce que oui chez nous la propreté de la journée n'a pas entraîné celle de la nuit. Et pourtant j'en ai des amis qui m'ont dit qu'une fois que leurs enfants étaient propre la journée, ils sont devenus propre la nuit presque aussitôt.

 

La propreté la nuit, un long chemin?

Mes enfants eux n'ont pas été propre la nuit tout de suite. Je ne vais pas vous raconter tout mais surtout ce qui ce passe en ce moment à la maison.

Petit K avait pourtant bien commencé. Après avoir été propre la journée, très vite, la nuit a suivi alors que Mini J n'était pas encore propre la nuit. Donc à l'entrée en petite section de maternelle Petit K ne portait plus de couche ni la journée, ni la nuit.

Mais cependant, il se réveillait chaque nuit pour aller sur le pot. Pour plus de facilité et de rapidité, j'avais installé son pot sur un tapis dans le couloir près de sa chambre.

La propreté la nuit, un long chemin?

Mais voilà, l'école ça fatigue et 2 semaines avant les vacances Petit K a commencé à ne plus se réveiller et les petits accidents ont commencé.

Pas très grave, il faut juste tout laver et voilà le tour et jouer. Mais c'est vite devenu des accidents tous les jours. La solution la plus simple était de lui remettre une couche lavable qui pourrait absorber un petit pipi et lui laisser le temps d'aller sur le pot. 

Cette technique n'a pas fonctionné bien longtemps, les pipis devenant de plus en plus gros dans la couche, très vite la couche lavable n'a plus suffit pour la nuit (une couche culotte qui n'est pas spéciale nuit). Du coup, pour le laisser se reposer et dormir tranquillement on a racheté des couches. Des couches culottes bien entendu pour qu'il puisse les mettre et les enlever comme il voulait.

La propreté la nuit, un long chemin?

Mini J, elle en a profité pour devenir propre la nuit, youpi!!

Par contre, Petit K a commencé à trouver les couches très confortables et bien pratiques. Eh oui c'était bien plus simple de ne pas avoir besoin de se lever, de se déshabiller, de se rhabiller, de se recoucher... Du coup, la couche est devenue un besoin de tous les soirs, fatigué ou non.

Et voilà comment un an après alors que tout avait si bien commencé, on en est toujours aux essais. Pourtant, il m'est arrivé d'oublier de lui mettre une couche (parce que oui, on s'est vite aperçu que ce petit coquin si on mettait la couche un peu plus tôt ne se gênait pas pour faire pipi dedans avant même d'aller se coucher, du coup on lui mettait que juste avant qu'il aille se coucher). Et lorsque j'oubliais le lit n'était la plupart du temps pas mouillé. 

Ca s'est reproduit, il y quelques temps et cette fois, je lui ai bien montré que c'était bon qu'il n'en avait plus besoin. Mais j'ai bien réussi à convaincre Petit K mais pas son papa. Du coup le papa ayant un doute à fait douter Petit K (le soucis du papa était que Petit K ne se levait pas de la nuit). Et même après plusieurs jours avec un lit sec, le doute s'est installé et le besoin de la couche est revenu. 2 pipi au lit. ERF!!!

La propreté la nuit, un long chemin?

Du coup, c'est reparti pour mettre des couches, il en restait quelques unes du dernier paquet donc j'avais quelques jours pour lui faire comprendre qu'il n'en avait plus besoin. Les 5 couches ont vite été utilisées, mais voilà, je n'en avais pas racheté d'autres puisque moi j'étais maintenant persuadé qu'il pouvait réussir. Il avait encore un doute, j'ai donc proposé de reprendre la couche lavable, je lui ai bien expliqué avant que la couche lavable par contre ne pouvait pas absorber un gros pipi et que si il avait envie il devait aller sur le pot. 

3 jours plus tard, la couche était sèche tous les matins et bien entendu un petit fail de séchage a fait qu'il n'y avait plus de couche lavable pour la 4ème nuit. 

Ca fait donc 3 nuits que Petit K dort sans couche et que le lit est sec le matin. Alors je sais que rien n'est gagné mais je pense que cette fois on est sur le bonne voie.

L'article est resté en brouillon quelques jours, il a suffit que je l'écrive pour avoir un pipi au lit le soir même mais depuis 3 nuits de nouveaux sans pipi au lit et un lit tout sec le matin. Par contre, on le lui donne plus de biberon le soir.

Et chez vous la propreté la nuit, c'était plutôt trop facile et super long?

Commenter cet article

GToch 02/03/2017 10:18

Bonjour,
De passage par hasard **du coup je suis obligée de lire le reste, c'est agaçant :D :D :D**, cette histoire Nous fait écho !
Effectivement, les Pilous qui sont propres du jour au lendemain ça existe. Pilou2, Notre seule princesse, en est l'exemple pure. Proche de ses trois ans, elle a décidé qu'elle ne voulait plus mettre de couche. Jamais un accident, ni la nuit, ni le jour !
Par contre Pilou1 et Pilou3, c'est une autre histoire...
Le problème a été pour Pilou1 car Maman a fait une "bêtise". Pilou1 est parti en vacances chez Mamie à 2 ans et Mamie s'est sentie investie d'une mission divine : le rendre propre pour son retour à la maison. Mission parfaitement louable, mais méthodiquement archaïque ! Pilou1 n'était pas prêt et Nous n'avons pas su l'entendre. Maman dit Nous car elle est aussi fautive que Mamie car elle n'a pas su lui dire Non ! Maman ne dit pas que la propreté aurait été acquise avec facilité, elle dit juste que cet épisode a empiré les choses !
Il a finalement été plutôt propre pour ses 3 ans la journée et au cours de l'année s'était ENFIN réglé. Mais la nuit une catastrophe ! Cette fois Nous n'avons rien fait, Nous avons attendu... Lorsque Pilou3 a commencé à être propre, ça a un peu débloqué la situation dans le sens où Pilou1 avait pris la décision de ne plus mettre de couche la nuit. Mais les accidents ont été TRES TRES fréquents pendant presque 2 ans ! Ce qui a le mieux marché **ça ne résout pas le problème mais ça permet d'attendre plus sereinement** c'était d'aller le réveiller avant de Nous coucher **vers 23H-00H** pour lui faire faire pipi.
Au début il Nous appelait à l'aide dès qu'il se réveillait mouillé **quand il se réveillait**. Donc nuit hachée par le changement de drap.
Puis il s'est pris en main, changeait son pyjamas tout seul et changeait de lit **il a 2 lits dans sa chambre**. Et le matin Nous attendions la nouvelle : pipi ou pas pipi ;)
Avec le temps ça s'est calmé. Les accidents correspondaient plus à des périodes : excitation de la rentrée scolaire, fatigue avant les vacances, problème dans la journée...
Maintenant il a 6 ans et depuis les dernières vacances de la Toussaint Maman peut le dire c'est ENFIN derrière Nous !
Pour Pilou3 Nous avons décidé de le laisser faire. Pas de stress avec la rentrée, c'était sans importance. Il n'y a pas eu le déclic de Pilou2 **faut pas rêver, ça n'arrive pas deux fois dans une vie !** mais ça a été bien moins laborieux que pour Pilou1. La nuit a été plus longue que le jour mais là, il a 3 ans, il est passé au lit de grand dans la même chambre que Pilou1 et il n'y a plus aucun problème.
Pour Pilou4, surprise ! Nous verrons bien !
Mais Maman a bien l'intention d'appliquer la même méthode.
Zéro stress, zéro frustration ! Maman proposera le pot de temps en temps et son rôle s'arrêtera là. Elle reste persuadée qu'un Pilou devient propre lorsqu'il est prêt mentalement et physiquement !
Bon courage et surtout patience :D
Navrée pour la longueur ;)

Carine P 07/03/2017 14:24

Coucou
Merci pour ton commentaire. Oui je pense aussi qu'il faut savoir attendre. Petit K est maintenant propre presque toutes les nuits mais il y a quand même eu un accident pendant les vacances chez mamie (sans doute de l'excitation et de la fatigue) et là ça fait 2 nuits de suite (reprise de l'école? pourtant il aime encore bien y aller même si il préfère la maison). Bref, je ne me stresse pas non plus, il a encore le temps et puis de toute façon pas le choix ;)
Mlle C ma grande a été propre qu'à 5 ans, sa petite sœur Miss L a arrêté les couches un peu avant elle du coup, un peu comme chez toi. Mini J a été propre à 4 ans après le premier essai de Petit K car elle ne voulait pas de couche pour la sortie scolaire de fin d'année (avec une nuit).
Tu as raison, pour bb4, il vaut mieux lui laisser choisir le bon moment.
Belle journée!

michelle laramicelle 19/02/2017 19:03

bonjour ;mes enfants ont été propres la nuit vers 2ans et demie ; une amie travaillant en crèche m'avait dit que laisser les couches n'était pas bon car les enfants s'y habituent ; donc en une semaine ils ont été propres la nuit ; j'ai enlevé les couches en leur disant qu'ils étaient grands, qu'ils allaient avoir un lit de grand..... puis j'ai protégé le lit avec une alèze imperméable , et j'ai mis un drap à pipi dessus, soit un drap plié en 4 et bien bordé ; naturellement les premiers jours ils ont fait pipi au lit mais le froid les a dérangés et ils sont devenus propres en une semaine ; pour le premier je me suis dit que c'était peut être un hasard, mais j'ai utilisé la même méthode les trois fois et ça a marché les trois fois; j'ai été heureuse d'avoir écouté les conseils de mon amie :)

Carine P 20/02/2017 09:12

Coucou
Super que ça ait marché aussi vite! Mais ça ne fonctionne pas à tout les coups. Ici pour ma 1ère j'avais essayé aussi d'enlever la couche, j'ai du testé pendant 4/5 jours mais j'ai arrêté car elle, ça ne la réveillait même pas d'avoir fait pipi au lit. Je la retrouvais le matin dans un lit mouillé et froid et donc elle dormait toute la nuit comme ça. Du coup on a attendu et on a recommencé plus tard et cette fois ça a marché (elle avait 5 ans).
Mais c'est vrai qu'à un moment donné il faut faire confiance et donner confiance aux enfants pour au moins faire un essai sans couche car maintenant elle sont tellement absorbante que les enfants ont bien envie de les garder ;)
Bon ici encore un lit sec pour Petit K ce matin, ce pense que c'est vraiment bien parti.
Belle journée!

Picou 18/02/2017 18:58

Je ne pourrais pas t'aider pour le moment! Ma grande a été propre assez tard, à 2 ans et 9 mois, par contre du jour au lendemain c'était jour et nuit, et elle a 4 ans et demi et les accidents se comptent sur les doigts d'une main. Mais je pense aussi que c'est lié à son rythme naturel, car même avant ses couches de nuit étaient sèches...Ma deuxième a 2 ans et je vais commencer à la motiver ce printemps, on verra ce que ça donnera!! Allez, en tout cas je croise les doigts pour toi - mais je connais plein de mamans dont les nuits ont été bien plus longues à acquérir que les jours, alors pas de panique!!

Carine P 19/02/2017 10:16

Coucou
Merci pour ton message, je ne panique pas, ma première a été propre bien plus tard (vers 5 ans). Mais c'est vrai que j'aimerais arrêter les couches surtout parce que j'ai la sensation qu'il n'en a plus besoin mais que c'est surtout un manque de confiance en lui.
Belle journée et j'espère que ta 2ème sera aussi rapide que la première pour la propreté. Ici ça a vraiment varié pour les enfants surtout pour les nuits. Pour la journée, ils ont tous été propre sans problème avant l'école (que ce soit fille ou garçon il n'y a pas eu de différence à ce niveau).
Bon week-end!